dimanche 20 septembre 2015

Paris Electronic Week (PEW) 2015, du samedi 19 au samedi 26 septembre. 3ème édition

Bon plan culture à Paris de Super Professeur :

Les cultures électroniques investissent Paris, du 19 au 26 septembre 2015, avec la troisième édition de la Paris Electronic Week.Le festival prend cette année une ampleur nouvelle en mêlant rencontres professionnelles, évènements atypiques et soirées pour devenir la plateforme de networking incontournable des acteurs des musiques électroniques en France et à l’étranger.

Depuis quelques années, l’hexagone est de nouveau positionné comme un pays actif, et surtout attractif, sur la carte mondiale des musiques électroniques. De nombreux clubs, festivals, labels, artistes et autres performers sont apparus et ont apporté une dynamique nouvelle au marché français des cultures électroniques. Valorisant ce secteur en pleine effervescence, s’appuyant sur son savoir-faire reconnu internationalement, la Paris Electronic Week puise dans la richesse de la programmation des clubs et autres lieux pour engager un cercle vertueux en matière d’économie de la nuit : solidaire, sociale et durable. Les clubs et lieux existants enrichissent ainsi le contenu de la PEW, quand cette dernière leur offre une large visibilité, un espace d’échanges, de professionnalisation et consolide leurs activités. Enfin, cette politique de convergence et de coordination vise à capitaliser et valoriser les lieux et programmations existants afin d’éviter la quête de subventions publiques supplémentaires pour cet événement culturel, dans un contexte où les deniers publics sont à économiser.

Malgré la forte exposition médiatique, les conditions de travail et de développement restent encore difficiles pour les professionnels français sur un marché mondial très concurrentiel, où les multinationales occupent des situations de monopole dans nombre de positions. La Paris Electronic Week s’ouvre ainsi à l’international en mettant en place des partenariats avec la Rio Music Conference, les Amsterdam Dance Events, l’AFEM et la Corée (dans le cadre de l’année croisée France/Corée, initiée par l’Institut Français) afin de permettre aux professionnels français de rencontrer les acteurs internationaux sur les marchés électroniques les plus dynamiques au monde et de positionner leurs artistes, labels, marques et autres services.

Depuis 1996, Technopol - initiateur de la Paris Electronic Week - œuvre pour la défense, la reconnaissance et la promotion des cultures et des musiques électroniques, que ce soit via l’obtention de la circulaire interministérielle de 1998, la création de la Techno Parade, des rendez-vous électroniques ou encore son implication forte dans la pétition « Paris quand la nuit meurt en silence », les États Généraux de la Nuit ou les Nuits Capitales, le statut du DJ… C’est dans ce but que la Paris Electronic Week a été créée il y a trois ans.

À travers ses conférences, débats, rencontres inter-professionnelles, showcases, masterclass et autres soirées festives, la Paris Electronic Week a pour objectif d’être un super connecteur pour les professionnels français, étrangers et les amateurs en devenir ; mais aussi de produire des résultats concrets auprès des institutions pour faire avancer des points clefs comme les taxes, l’emploi des artistes, la prévention des risques en milieu festif, l’innovation, la MAO, etc. Le tout prendra place dans des lieux comme la Machine du Moulin Rouge, l’Institut du Monde Arabe, la Péniche Concrete, le Welcome City Lab, les Salons de la Mairie de Paris ainsi que des musées, parcs et jardins.

Il est temps pour les acteurs français des musiques électroniques de se fédérer et de démontrer leur savoir faire au monde entier afin de se positionner de façon durable, sur le marché mondial des musiques électroniques.

Tommy Vaudecrane

Pour plus d’informations :


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire